Conférences

Conférence

Organisateurs de manifestations horticoles, associations botaniques, créateurs d’événementiels autour du végétal, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. La conférence ci-dessous est pour tous publics.

 

L’HISTOIRE DES PLANTES CARNIVORES DES DINOSAURES A NOS JOURS

Quatre-vingts superbes photographies et macrophotographies illustrent les propos de Jean-Jacques Labat*.

Il vous entraîne à la découverte de ces végétaux fascinant aux mœurs si singulières, dans un voyage à travers le temps, ponctué d’anecdote et d’humour.

Tout commence, il y a fort longtemps quand règne sur terre le célèbre Tyranausaurus rex (vedette du film ¨Jurassic Park) voilà plus de 110 millions d’années. À cette époque vivait la plus ancienne plante carnivore connue Paleoaldrovanda splendens. Quarante millions d’années plus tard, une pointe de chauvinisme nous conduit en France, on y découvre que la dionée gobe mouche et le népenthes poussaient dans notre pays et qu’il fut leur berceau.

Beaucoup plus près de nous ce sont les Indiens d’Amérique du Nord et les alchimistes du XVIIe siècle, qui leur trouvèrent d’abord une utilisation culinaire et magique. Le XVIIIe siècle voit Linné baptiser le Rossolis Drosera et Darwin démontrer pour la première fois l’existence de la « carnivorie » végétale. Dès ce moment, l’imagination humaine ne cessa de raconter et de mettre en scène ces végétaux hors du commun.

Vision plus réaliste de ces feuilles piège pour nous faire appréhender toute leur diversité et leur subtilité. Mâchoires hérissées d’épines, rosées ensorceleuses, puits sans fond, chausse-trappes, nœuds coulants, dans une exubérance de couleurs, de formes, de textures et de parfums, il sera trop tard pour résister au chant de ces herbes envoûtantes.

Mais la gourmandise végétale a ses limites, ce qui commençait avec un appétit d’oiseau fini en véritable indigestion. Vous y apprendrez comment ces plantes se débarrassent de cet embarras gastrique.

Au terme du périple, c’est d’un œil curieux que vous aborderez les plantes « faussaires » qui excellent dans la supercherie de la « carnivorie » végétale.

Si la passion vous envahit, vous êtes fin prêt pour partir à la recherche de l’arbre anthropophage, mais ceci est une autre histoire.

TARIF 2014
CONFERENCE : 700 € HT
+  Frais de déplacement et d’hébergement (hors département 32).

*Jean-Jacques Labat est né en Lomagne (Gascogne), tout jeune il a été fasciné par la nature et plus particulièrement les orchidées sauvages. Après des études horticoles qui auraient dû le conduire vers l’enseignement, l’appel de l’extérieur fut plus fort, il s’orienta alors vers les plantes médicinales et alimentaires. Un jour sur le Mont Aigoual (Gard) il découvre sa première plante carnivore : un drosera. Il décide par la suite de créer en 1986, une entreprise horticole, spécialisée dans la production de végétaux carnivores.  Reconnu aujourd’hui comme l’un des spécialistes mondiaux du sujet, il abrite dans ses serres à Peyrusse-Massas, une des plus importante collection du monde. Protéger ces plantes dans le milieu naturel est aussi un de ses combats qu’il mène quotidiennement, il est membre expert du groupe de spécialistes mondiaux de plantes carnivores pour l’UICN.
Photographe, ancien chroniqueur pour France 3, il a aussi écrit quatre livres et publié de nombreux articles sur ce thème.

LE JARDIN CARNIVORE
32360 Peyrusse-Massas
tél. 05 62 65 52 48 – fax. 05 62 65 50 44
courriel : nature-et-paysages@mipnet.net
site web : natureetpaysages.fr

Facebook et Twitter